Err

service-client@chacun-sa-vue.com | 06 56 66 18 96

Qu'est-ce que la presbytie? Décryptage et explications d'un trouble de la vision de près

Qu'est-ce que la presbytie? Décryptage et explications d'un trouble de la vision de prèsLa presbytie n'est pas à proprement parler un défaut de vision, dans le sens où la gêne visuelle n'est due ni à une déformation de la cornée, ni à un oeil trop court ou trop long. Il s'agit simplement du vieillissement des tissus oculaires, qui engendre des difficultés pour faire la mise au point en vision de près.

En effet, tout comme le reste du corps, avec l'âge, les tissus perdent leur élasticité, et nous serons tous confrontés à un manque de souplesse de plus en plus grand. Dans le cas de l'oeil, c'est le cristallin qui est soumis à cette rigidité. Pour rappel, le cristallin est une sorte de grosse lentille faite de cellules transparentes au coeur de l'oeil, maintenue en place par de fins ligaments, les zonules de Zinn. Sa fonction principale consiste à permettre la mise au point sur la rétine des objets observés en se déformant plus ou moins. En se contractant, le cristallin permet la focalisation sur une plus courte distance. Ainsi, pour observer des objets de plus en plus proches, le cristallin va devoir se déformer de plus en plus pour conserver la netteté de la vision.

Or, en vieillissant, les cellules constituant le cristallin perdent leur souplesse, et ne permettent plus une déformation suffisante pour assurer la mise au point sur les zones proches. C'est alors que, pour compenser ce flou, nous commençons à éloigner les objets observés et que nos bras deviennent de plus en plus courts 😉 

C'est la raison pour laquelle nous serons tous confrontés à la presbytie. Selon nos activités ou notre défaut visuel d'origine la gêne provoquée par la presbytie sera perçue plus ou moins tôt, mais en général les premiers symptômes se font sentir vers 40-45 ans. Les personnes travaillant sur ordinateur ou sollicitant beaucoup leur vision de près seront nécessairement gênés plus rapidement que les autres, étant donné qu'ils passent un temps plus important à se focaliser en vision proche, et se trouvent en zone d'inconfort au niveau du cristallin sur de longues périodes.



De même, une personne hypermétrope aura besoin d'une compensation en vision de près plus rapidement qu'une personne myope : l'oeil hypermétrope étant plus long que nécessaire, le cristallin doit déjà naturellement faire un effort pour établir une vision nette, même pour l'observation d'objets éloignés. Au contraire, l'oeil myope, plus court, se trouve avantagé en vision de près. Il n'est pas rare de voir des personnes myopes commençant à ressentir les premières gênes en vision de près retirer leurs lunettes pour voir de façon plus confortable.

Rédigé le  31 jan. 2020 15:47  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site