Des scientifiques, ayant réalisé des études sur le sujet, ont établi qu'une alimentation riche en fruits et légumes permettait de réduire le risque de cataracte.

En effet, des scientifiques de l’université Jiaotong de Xi’an (Chine) et celle de South Australia se sont basés sur une vingtaine d'études menées au niveau mondial afin de voir l'impact des vitamines et caroténoïdes (pigments végétaux jaunes, rouges, orange ou rose) sur l'oeil.

Il en résulte que la consommation régulière et en quantité suffisante de fruits et légumes riches en caroténoïdes, tels que les agrumes, tomates, poivrons, carottes, mais aussi les légumes verts foncés comme les brocolis, les épinards, le chou, permet de ralentir les effets du vieillissement du cristallin et ainsi l'apparition de la cataracte.

Plus particulièrement, en ce qui concerne la lutéine (un caroténoïde de couleur jaune), les chercheurs ont constaté une réduction de 26% de risque de cataracte en cas de prise de 10 mg/jour.

 « La cataracte liée à l'âge est la principale cause de déficience visuelle des personnes âgées dans le monde, les cataractes non opérées représentant 35% de toutes les cécités », commente le Dr. Ming Li, l’un des auteurs de l’étude. « Si nous pouvions retarder l'apparition de la cataracte liée à l'âge de 10 ans, le nombre de personnes nécessitant une intervention chirurgicale pourrait être réduit de moitié », poursuit le Dr. Ming Li. En effet, selon les scientifiques, d'ici 2020 le coût lié aux opérations de cataracte se monterait à plus de 5,7 milliards de dollars

Cependant, pour atteindre des bénéfices significatifs, il faudrait qu'un très grand nombre de personnes puisse modifier leur alimentation afin d'augmenter la quantité d'antioxydants pour atteindre la dose nécessaire à l'action sur les tissus oculaires.

Source : Acuité